OEROC, blog et astuces de jardinage, bricolage et travaux

OEROC, blog bricolage, jardinage, travaux

Quelle est la cause du salpêtre dans la maison et comment le traiter ?

mur en béton avec un peu de salpêtre

Il est là, insidieux, rongeant silencieusement vos murs : le salpêtre. Ce fléau domestique n’est pas seulement disgracieux, il peut aussi nuire à votre santé. Vous vous êtes sûrement demandé d’où vient ce dépôt blanchâtre et comment s’en débarrasser.

 

Qu’est-ce que le salpêtre et pourquoi est-il dangereux ?

Le salpêtre, ou nitrate de potassium, est un minéral naturel qui se forme souvent sur les murs humides. Il est reconnaissable à sa couleur blanche ou grise et sa texture poudreuse ou cristalline. Il a une origine naturelle, il se forme lorsque les nitrates présents dans le sol et dans l’eau se combinent avec l’oxygène et l’humidité.

Le danger du salpêtre réside dans ses effets sur la santé humaine. En effet, il peut provoquer des irritations de la peau, des yeux et des voies respiratoires. De plus, la présence de salpêtre est souvent synonyme d’un problème d’humidité, qui peut causer des dégâts structurels à votre maison et favoriser la croissance de moisissures.

 

Quelles sont les causes de l’apparition du salpêtre dans la maison ?

La présence de salpêtre dans votre maison n’est pas un hasard. Il est le résultat de plusieurs facteurs environnementaux que nous allons décortiquer ensemble.

  • Humidité excessive : La cause première du salpêtre est un taux d’humidité élevé dans les murs de votre maison. Cela peut être dû à une mauvaise ventilation, à un problème de plomberie ou à l’infiltration d’eau par le sol ou les murs.
  • Mauvaise ventilation : Un manque de ventilation dans votre maison peut favoriser l’accumulation d’humidité. Cela est particulièrement vrai dans les pièces comme la salle de bain et la cuisine, où l’humidité est naturellement plus élevée.
  • Sol riche en nitrates : Si le sol autour de votre maison est riche en nitrates, ces derniers peuvent s’infiltrer dans vos murs par capillarité, surtout si votre maison n’est pas bien isolée du sol. Cela peut être le cas des vieilles maisons, dont la chape n’est pas bien isolée.

 

Comment détecter la présence de salpêtre chez vous ?

Au premier abord, le salpêtre peut sembler inoffensif. Un léger dépôt blanchâtre sur un mur peut passer inaperçu. Mais ne vous y trompez pas, derrière cette façade se cache une menace sérieuse pour votre maison. Voici comment le détecter :

  • Recherchez des traces blanches ou grises : Comme mentionné précédemment, le salpêtre se présente sous la forme d’un dépôt poudreux blanc ou gris sur les murs. Il peut aussi parfois avoir une apparence cristalline.
  • Faites attention aux murs humides : Si vous avez des murs qui sont constamment humides ou qui ont une odeur de moisissure, cela peut être un signe de la présence de salpêtre.
  • Surveillez votre santé : Des problèmes de santé comme des irritations de la peau ou des voies respiratoires peuvent être des signes d’exposition au salpêtre.

 

Comment traiter le salpêtre dans votre maison ?

Heureusement, le salpêtre n’est pas une fatalité. Avec les bons outils et la bonne méthode, vous pouvez éliminer ce parasite de vos murs. Voici comment :

  • Asséchez la zone : La première étape consiste à éliminer toute source d’humidité. Cela peut impliquer de réparer les fuites, d’améliorer la ventilation ou d’isoler correctement votre maison du sol.
  • Nettoyez la zone touchée : Ensuite, vous pouvez nettoyer la zone touchée avec une brosse dure et un mélange d’eau et de vinaigre. Cela permet d’éliminer les dépôts de salpêtre à la surface du mur.
  • Appliquez un traitement anti-salpêtre : Après avoir nettoyé la zone, vous pouvez appliquer un traitement anti-salpêtre. Ces produits, disponibles dans la plupart des magasins de bricolage, aident à neutraliser les nitrates présents dans le mur et à prévenir leur réapparition.

Se débarrasser du salpêtre est une chose, mais empêcher sa réapparition en est une autre. Il est donc essentiel de mettre en place des mesures préventives, comme l’amélioration de la ventilation et de l’isolation de votre maison, et l’utilisation régulière de produits anti-salpêtre.

 

Les cas extrêmes

Dans certains cas, le problème du salpêtre est lié à un gros défaut d’humidité de la maison : l’eau remonte dans les murs et la chape par capillarité.

Cela peut par exemple être dû à un mauvais drainage des eaux de pluie.

Si la ventilation et les traitements de surface n’ont pas résolution votre problème, vous pourriez avoir besoin de faire appel à une entreprise spécialement dans le traitement du salpêtre, mais surtout des causes de cette humidité excessive.
Cela peut alors se transformer en des travaux longs et coûteux, pour mettre en place un nouveau drain efficace tout autour de la maison.

 

Le salpêtre est-il une fatalité ?

Non, le salpêtre n’est pas une fatalité. Il est le symptôme d’un problème d’humidité que vous pouvez résoudre. Il est essentiel de prendre le problème à bras-le-corps et de mettre en œuvre les mesures nécessaires pour l’éliminer et prévenir sa réapparition. N’oubliez pas, votre santé et celle de votre maison en dépendent !

Ça peut aussi vous intéresser :

Partager cet article :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + 7 =