OEROC, blog et astuces de jardinage, bricolage et travaux

OEROC, blog bricolage, jardinage, travaux

Quelles solutions pour récupérer l’eau de pluie dans le jardin ?

Dans un contexte de changement climatique et de raréfaction des ressources en eau, la récupération de l’eau de pluie est une solution à la fois écologique et économique pour l’arrosage de votre jardin. Dans cet article, nous allons explorer les différentes méthodes pour récupérer et utiliser l’eau de pluie dans le jardin.

 

Pourquoi récupérer l’eau de pluie ?

Avant de nous plonger dans les différentes méthodes, il peut être utile de comprendre pourquoi la récupération de l’eau de pluie est une bonne idée.

1. Economie d’eau

L’arrosage du jardin peut consommer une grande quantité d’eau, surtout pendant les mois d’été. En récupérant et en utilisant l’eau de pluie pour l’arrosage, vous pouvez réduire considérablement votre consommation d’eau.

2. Protection de l’environnement

L’eau potable est une ressource précieuse et limitée. En utilisant l’eau de pluie pour l’arrosage, vous contribuez à préserver cette ressource pour les générations futures.

3. Meilleure santé des plantes

L’eau de pluie est généralement plus douce que l’eau du robinet et ne contient pas de chlore ou d’autres produits chimiques. Cela peut être bénéfique pour la santé de vos plantes.

 

Comment récupérer l’eau de pluie ?

Il existe de nombreuses méthodes pour récupérer l’eau de pluie, allant de solutions simples et peu coûteuses à des systèmes plus complexes et plus coûteux. Voyons quelques-unes des options les plus courantes.

1. Les barils de pluie

L’une des méthodes les plus simples et les plus courantes pour récupérer l’eau de pluie est d’utiliser un baril de pluie ou un réservoir (tonneau, cuve, baril… appelez cela comme vous voulez). Le baril est généralement placé sous la descente de gouttière pour recueillir l’eau qui s’écoule du toit. Les barils de pluie peuvent être simples ou élaborés, avec des ajouts comme des filtres pour éliminer les débris, des robinets pour faciliter l’accès à l’eau, et des couvercles pour empêcher les moustiques de pondre des œufs dans l’eau.

gouttière d'où déborde de l'eau de pluie

 

2. Les citernes

Pour une capacité de stockage plus importante, vous pouvez envisager d’installer une citerne. Les citernes sont généralement enterrées dans le sol et peuvent contenir des milliers de litres d’eau. Elles peuvent être reliées à votre système de gouttières et équipées d’un système de pompage pour faciliter l’accès à l’eau.

3. Les jardins de pluie

Un jardin de pluie est une zone déprimée du paysage qui recueille l’eau de pluie et permet son infiltration dans le sol. Il peut être planté avec des plantes tolérantes à l’eau qui aident à filtrer l’eau et à améliorer sa qualité.

4. Les toits verts

Un toit vert est un toit recouvert de végétation, qui peut aider à recueillir et à filtrer l’eau de pluie. L’eau peut ensuite être utilisée pour l’arrosage du toit lui-même, ou être collectée pour d’autres usages.

 

Comment utiliser l’eau de pluie récupérée ?

Une fois que vous avez mis en place un système de récupération de l’eau de pluie, comment pouvez-vous l’utiliser efficacement ? Voici quelques idées :

1. Arrosage du jardin

C’est l’utilisation la plus courante de l’eau de pluie récupérée. Vous pouvez utiliser un arrosoir pour distribuer l’eau à vos plantes, ou installer un système d’irrigation goutte à goutte pour une distribution plus efficace de l’eau.

2. Lavage des outils de jardin

L’eau de pluie peut être utilisée pour nettoyer vos outils de jardinage et vos pots de fleurs. Non seulement cela économise de l’eau, mais comme l’eau de pluie est douce, elle n’endommagera pas vos outils.

3. Remplissage des bassins et des étangs

Si vous avez un bassin ou un étang dans votre jardin, l’eau de pluie est une excellente option pour le remplir. Elle est généralement plus propre et plus saine pour les plantes et les animaux aquatiques que l’eau du robinet.

 

Les précautions à prendre

Bien que la récupération de l’eau de pluie soit une excellente idée, il y a quelques précautions à prendre. Par exemple, il est important de veiller à ce que votre système de récupération d’eau soit bien entretenu pour éviter la croissance d’algues et la prolifération de moustiques. En outre, dans certaines régions, il peut y avoir des restrictions légales sur la collecte de l’eau de pluie, donc il est toujours bon de vérifier avec les autorités locales.
Par exemple si vous habitez dans un village classé, il se peut que votre cuve de récupération ne doive pas être visible depuis la rue, ou se fondre dans le décore et le style architectural des maisons.

 

En fin de compte, la récupération de l’eau de pluie est une pratique bénéfique pour votre jardin, votre portefeuille et la planète. Quelle que soit la méthode que vous choisissez, chaque goutte d’eau que vous économisez contribue à un avenir plus durable. Alors la prochaine fois qu’il pleut, au lieu de souhaiter que le soleil revienne, pensez à toutes les merveilleuses façons dont vous pouvez utiliser cette précieuse ressource pour faire prospérer votre jardin.

Ça peut aussi vous intéresser :

Partager cet article :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 2 =